WordPress et l’erreur de type 500 (Internal Server Error)

Depuis la semaine dernière, plusieurs de mes sites ont été la proie du célèbre code d’erreur “500 – Internal Server Error”. La société qui héberge mes sites web a bel et bien eu des problèmes en ce qui concerne ce type particulier d’erreur mais j’ai décidé de simplement attendre et de voir ce qui arrivera par la suite. Aujourd’hui, j’ai constaté que mes sous-répertoires dotés de pages virtuelles WordPress demeurent les seuls affectés par l’erreur 500 ; tous les autres sous-répertoires (non basés sur WordPress ) ne faisaient plus l’objet de ce type d’erreur des plus désagréables.

 

The infamous 500 error screen.
The infamous 500 error screen.

 

Après avoir vérifié un certain nombre de choses, j’ai constaté que le principal problème a pu être causé par un plugin qui permet à mon site de s’afficher selon une configuration appropriée pour ceux et celles qui le visitent à l’aide d’un téléphone mobile ou d’une tablette.

Par conséquent, si vous rencontrez des erreurs de type 500 et si votre site Web ou une partie de celui est basé sur WordPress, il pourrait être approprié de désactiver et/ou de désinstaller ces plugins permettant à vos sites de s’afficher selon des standards propres aux appareils mobiles. Cette solution n’est pas parfaite, car j’appréciais bien le plugin qui permettait aux utilisateurs de téléphones mobiles de visualiser mon site web adéquatement, mais c’était cela ou ne plus permettre à mes visiteurs d’accéder à certaines de mes pages web !

Si vous avez encore des problèmes avec l’erreur 500 après la désinstallation de tels plugins, il pourrait alors être approprié pour vous de contacter votre service d’hébergement Web…

Une dernière chose : assurez-vous également d’installer All In One WP Security & Firewall et de le configurer correctement (il apparaît tel WP Security dans le tableau de bord de WordPress). Pour les utilisateurs de Yahoo Web Hosting, veuillez ne pas utiliser les plugins W3 Total Cache et WP Super Cache puisque ceux-ci requièrent un accès au fichier .htaccess alors que Yahoo Web Hosting n’inclut pas un tel fichier (ou tout autre nom de fichier débutant par un point, et cela est très curieux mais il en est ainsi). Si vous utilisez un tel plugin pour le cache de votre WordPress, désinstallez le et installez plutôt le plugin de cache suivant : Hyper Cache.

Bonne chance !

Code permettant à une application créée avec le MIT App Inventor de détecter la présence d’une connexion Internet ou WiFi

Plusieurs créateurs d’applications Android utilisent la fonction “webviewer” propre à l’outil MIT App Inventor; celle-ci permet alors à l’application de charger un site web HTML, ce qui est très utile pour les données en ligne nécessitant l’utilisation de l’Internet et / ou l’insertion d’annonces publicitaires d’Adsense, Chitika ou Bidvertiser, notamment. Ceci étant dit, de nombreuses applications se connectent directement à des sites Web sans vérifier au préalable si une connexion Internet ou Wi-Fi est disponible. Lorsque cela se produit, les utilisateurs de l’application peuvent parfois voir une page informant que le site n’a pu être téléchargé, ce qui est – bien souvent – une bonne raison pour eux de désinstaller votre application de leur téléphone intelligent Android.

Par conséquent, cela peut être une bonne idée d’inclure à votre fichier .apk un code qui va vérifier, avant le lancement du site Web, si une connexion Internet ou Wi-Fi est disponible. Si c’est le cas, la page va être téléchargée par le biais de la fonction “webviewer” mais si une telle connexion n’est pas disponible, l’application va tout simplement informer l’utilisateur que l’application nécessite une telle connexion.

Voici le code:

 

Check Internet connection prior to launching Android's webviewer function

Fichier à télécharger : ConnectionCheck.zip

Quelques éléments à considérer :

1- googleUrl est configuré vers https://www.google.com puisque Google est un site virtuel accessible en permanence. L’application va donc vérifier si le téléphone Android est bel et bien connecté à un réseau Internet ou WiFi en tentant de se connecter à Google. La réponse obtenue sera soit un code 200 (connexion disponible) ou 1101 (connexion non disponible). Si la connexion est disponible, la fonction “WebViewer1.GoToUrl” va alors télécharger le site web désiré par le créateur de l’application. Si la connexion n’est pas disponible, le message “Aucune connexion”, “Erreur de connexion” ou “Erreur de programme” apparaitra suivi du message “Une connexion Internet est requise pour que cette application fonctionne”. Il est à noter que vous pourrez modifier le message souhaité sous la fonction “Label1.Text”.

Screen1

2- Il sera aussi important d’utiliser un minimum de deux fenêtres pour l’application, soit une fenêtre pour le “splash screen” et une autre qui permettra à l’application de diffuser le site web concerné par le biais de la fonction “webviewer”. La fenêtre 1 devra être configurée selon un mode “visible” alors que la fenêtre 2 sera “invisible”. La hauteur et la largeur de ces deux fenêtres devront être configurées selon le mode “Fill parent…” (très important).

ScreenArrangement1

ScreenArrangement2

N’hésitez pas à me contacter si vous avez des commentaires ou des questions. C’est toujours un plaisir d’aider !

Meilleures salutations.

Robert Radford